La reconnaissance du Fest-noz par l’Unesco

Un groupe de travail tente actuellement de faire inscrire le fest-noz comme élément «représentatif» du patrimoine culturel immatériel de Bretagne sur les listes de l’UNESCO.
A l’origine de cette initiative, l’association Dastum, (« recueillir » en breton), dont le but est le collectage, la sauvegarde et la diffusion du patrimoine oral de l’ensemble de la Bretagne, qui se charge de constituer un dossier  définissant le fest-noz, son histoire, son état actuel, les difficultés et menaces qui pèsent sur lui, etc. Une partie importante de ce rapport est consacrée aux actions de sauvegarde qui existent déjà, et surtout aux actions de sauvegarde qu’il serait souhaitable de mettre en place.
Dastum recherche à ce propos des témoignages : Quel est votre point de vue sur la situation du fest-noz à l’heure actuelle? Sur ses évolutions? Que faudrait-il faire selon vous pour assurer l’avenir de cette forme de manifestation et de tout ce qui s’y rattache (chant, musique, danse…)? Quel type d’action faudrait-il entreprendre au niveau local? Au niveau régional?

Dastum nous invite à prendre part à cette réflexion de trois façons :

  • En faisant part de ses idées par écrit avant le 15 mai (à envoyer à Dastum, à l’attention de Julie Léonard ou par mail à julieleo@hotmail.fr)
  • En participant à une grande rencontre régionale. à Poullaouën. Samedi 5 juin 2010. Salle des loisirs. 14h30. Fest-noz de clôture organisé par Dañs Tro et La Fiselerie.
  • En manifestant son soutien au projet de candidature (le dossier UNESCO doit contenir ces preuves de soutien de la population), par courrier ou  en signant la pétition à retrouver sur www.dastum.net.

Pour tous renseignements : Dastum . 02 99 30 91 00. dastum@dastum.netwww.dastum.net

Affiche ton Esprit Breton avec style et personnalité !
www.stered.eu

Articles similaires :

FERMER
CLOSE