Téléfilm en breton : Lann Vraz, premier long métrage de fiction en langue bretonne

La création en langue bretonne se développe. Bien qu’elle se fasse encore assez discrète, elle parvient progressivement à se hisser à tous les niveaux.

Lann Vraz

Qu’elle soit littéraire, télévisuelle ou musicale, cette matière dont la langue d’expression est le breton gagne du terrain et grappille depuis quelques décennies tous les domaines de la vie publique.
Pourtant, aucun long métrage en breton n’avait encore jusqu’à présent été réalisé. C’est chose faite aujourd’hui avec la sortie de « Lann Vraz », 1er long métrage en langue bretonne.

Réalisé par Soazig Daniellou, ce film de 98 minutes tourné pour la télévision (France 3 et les chaines de télévisons locales de Bretagne) est en breton et comporte des sous-titres en français.

Scénario du film :
Le film raconte le retour à Lann Vraz de Gwen (Aziliz Bourges), une jeune femme de 30 ans de la région après un séjour de cinq ans en Argentine. Son retour s’effectue dans l’espoir secret de reconquérir Mark, son amour de jeunesse qui dirige aujourd’hui une réserve naturelle et s’oppose à la famille de Gwen, ostréiculteurs depuis plusieurs générations…

D’abord diffusé en deux parties dans l’émission « Bali Breizh » de France 3 Bretagne, avant de l’être en version intégrale le 25 mai (toujours sur France 3), Lann Vraz sera par la suite diffusé en première partie de soirée sur les chaînes locales bretonnes (Tébéo, Ty Télé et TV Rennes). Une tournée dans les cinémas de Bretagne étant également prévue à la rentrée.

Il est à souligner que tout au long du processus de production, la langue bretonne a été langue d’usage du film, depuis la phase de l’écriture jusqu’à celle de la postproduction.

Ce film est une réussite : bien joué, bien réalisé, il est par ailleurs réaliste : on peut par exemple judicieusement entendre occasionnellement quelques personnages s’exprimer en français (un gendarme ou un écologiste par exemple). Tous les gendarmes et les écologistes ne sachant pas forcément encore le breton dans la réalité…

Articles similaires :

FERMER
CLOSE