Lac de Guerlédan : La vallée engloutie bientôt à découvert !

Immense réserve d’eau artificielle, devant sa formation à la construction du barrage de Guerlédan – barrage hydroélectrique situé sur les communes de Saint Aignan dans le Morbihan et de Mûr-de-Bretagne dans les Côtes-d’Armor – le Lac de Guerlédan est le plus grand lac de Bretagne avec une superficie de 400 hectares.

Guerledan

La construction du barrage, en 1930 sur le cours du Blavet, a noyé sous les eaux plus de 12 km de la vallée du Haut Blavet, à cheval sur la commune de Saint Aignan dans le Morbihan et la commune de Mûr-de-Bretagne dans les Côtes-d’Armor.
Les eaux ont alors rempli les mines des ardoisiers travaillant dans la vallée, couvert les arbres qui poussaient le long du chemin de halage…
La création du barrage a également eu pour conséquence de diviser le canal de Nantes à Brest en engloutissant 18 écluses et coupant de fait la continuité du trafic fluvial en deux tronçons de navigation : à l’ouest, la branche finistérienne et à l’est, la branche Loire Atlantique et morbihannaise.

Aujourd’hui, le lac qui alimente le barrage est devenu un lieu touristique où sont pratiquées diverses activités nautiques.

L’Assec du lac en 2015, un événement exceptionnel !

Asséché tous les dix ans depuis 1951, le lac dévoile pour l’occasion un paysage étonnant : figée dans les profondeurs, la vallée engloutie ressurgit avec ses maisons, ses jardinets, ses écluses.
Si la technologie permet aujourd’hui d’espacer le rythme des vidanges, (la dernière vidange complète remonte à 1985), le prochain assec du lac de retenue du barrage est prévu d’avril à début novembre 2015.

Guerledan3

EDF doit ainsi procéder à l’examen technique complet de l’ouvrage qui nécessite des travaux de réfection et vider le lac de Guerlédan. Programmée en pleine saison estivale, cette vidange ne laisse personne indifférent, notamment les professionnels du tourisme : Trois millions de visiteurs sont attendus entre mai et octobre.

La vallée engloutie depuis 30 ans sera ainsi à découvert pendant une durée de six mois laissant apparaître des paysages lunaires et hors du temps actuellement noyés dans les profondeurs du lac, avant d’être à nouveau immergée pour de longues décennies.

Guerledan 2015

Lors des vidanges du lac, on peut découvrir, telle la ville légendaire d’Ys en Cornouaille, quelques murs de maisons (notamment éclusières) englouties de l’ancienne vallée ainsi que son halage, ses jardinets, ses écluses et ses déversoirs.

En 2015, ne ratez pas la visite du lac de Guerlédan asséché, vous pourrez ainsi découvrir les mystères de cette vallée engloutie et revivre son activité figée dans les profondeurs… entre histoire et légende.

A voir :

Les offices de Tourisme de la région du Lac de Guerlédan vous proposent de nombreuses formules, allant de la visite guidée à la journée tout compris, pour une immersion au cœur de Guerlédan 2015.

Dans le Kreiz-Breizh, la partie ouest, du côté de Trégnanton, proposera un point de vue exceptionnel. Pas moins de onze écluses et les maisons éclusières, englouties entre Bon-Repos et Trégnanton, seront visibles. Des visites accompagnées seront organisées par l’OTKB.
Alors que le lac, très prisé des pêcheurs, sera vide, les autres sites de pêche seront mis en valeur, comme le canal en amont, le lac de Glomel ou Kerné-Huel, les étangs de Maël-Carhaix, Saint-Nicolas-du-Pélem, Plélauff, Canihuel. Un programme de lâchers de poissons sera mis en place. L’office de tourisme du Kreiz-Breizh travaille également sur le survol du secteur du lac de Guerlédan par des montgolfières.

Articles similaires :

FERMER
CLOSE